Diagnostic adn immobilier Calvados prix technique diagnostics energetique
Diagnostic adn immobilier Calvados prix technique diagnostics energetique

Diagnostic peinture au Plomb: CREP

C’est la source essentielle d’intoxications des enfants en bas âge, de 6 mois à 6 ans.

« les anciennes peintures (murs, plafonds, fenêtres, plinthes) contenant du plomb »

L’intoxication des enfants est surtout due à l’ingestion des écailles de peinture

L’eau du robinet peut également être une source d’intoxicationLa cigarette et sa fumée contiennent du plomb qui est libéré dans l’air durant la combustion

La pollution atmosphérique : activités industrielles

le trafic automobile.

Depuis les années 70 on assiste en France à un recul des émissions de plomb


Utilisation du plomb dans les bâtiments

le carbonate de plomb

L’éthanoate de plomb 

Le chromate de plomb

Le minium 
Le bâtiment a longtemps été un grand consommateur de plomb et de produits dérivés tels que les canalisations et en particulier, le plomb contenu dans certaines peintures anciennes.La peinture comme la céruse de plomb est très utilisée jusqu’à son interdiction en 1948.

Ces revêtements peuvent se dégrader avec le temps et l’humidité.

Les peinture au plomb ont une durée de vie qui se chiffre en dizaines d’années, voire en siècles.

A température ambiante : bonne résistance aux attaques acides, sauf à l'acide nitrique. 

- Le plomb protège contre les rayons X.

Vulnérabilité de l'enfant

1.Le jeune enfant est plus susceptible d'ingérer des substances contaminées.

2.40 à 50% du plomb ingéré par un enfant passe dans son sang (contre 5 à 10%  pour un adulte).

3.Par kg de poids corporel le volume de nourriture qu'il ingère, et la quantité d'air qu'il inhale sont plus important.
- le plomb se fixe sur le calcium.

4.Besoins accrus en calcium

L’origine de la toxicité du plomb vient surtout de sa capacité à circuler dans les chaînes alimentaires et les organismes, en « mimant » le comportement d'autres métaux vitaux, dont principalement le calcium, le fer et le zinc.

Une fois dans l’organisme, la circulation sanguine amène le plomb vers les organes mous comme le cerveau, et vers les tissus calcifiés comme les dents et les os.

 

50% du plomb ingéré est véhiculé dans les tissus mous et dans le sang : période de vie environ 30 jours

Dans les os, 90 % de la charge corporelle en plomb : période pouvant atteindre 10 à 20 ans.

Les enfants en bas âge sont une cible particulière de l’intoxication parce qu’ils ingèrent plus souvent du plomb du fait de leur activité main bouche, que leur coefficient d’absorption digestive est élevé et que leur système nerveux est en développement.
L'intoxication, sera réversible (
anémie, troubles digestifs,…) ou irréversible (atteinte du système nerveux, encéphalopathie,…).

Textes de loi relatifs aux diagnostics

CREP: constat de risque d’exposition au plomb.

 Majoritairement, l’intoxication des enfants provient des peintures à la céruse (hydrocarbonate de plomb) couramment employées dans l’habitat jusqu’en 1949, pour leur résistance à l’humidité et aux moisissures, ainsi que pour leur longévité. On les retrouve sur différents supports tel que le plâtre, le fer et le bois. Bien que souvent recouvertes par d’autres revêtements (peintures, papier peint) ne contenant pas de plomb, ces peintures peuvent, en cas de dégradation du support, se disséminer dans un logement, sous forme d’écailles ou de poussières. Les jeunes enfants, du fait de leur comportement naturel et parce que le plomb a un léger goût sucré (marche à quatre pattes, doigts et objets portés à la bouche...) peuvent ingérer volontairement ou involontairement ces particules de plomb. L’intoxication peut également survenir pour les occupants lors de l’exécution de travaux sans précaution suffisante (libération de poussière de plomb en grande quantité, nettoyage trop sommaire…). Ensuite parce que 40 à 50% du plomb ingéré par l’enfant passe dans son sang, contre 5 à 10% pour un adulte. 

Décret n° 2006-474 du 25 avril 2006relatif à la lutte contre le saturnisme

Arrêté du 25 avril 2006 relatif au constat de risque d’exposition au plomb.

Arrêté du 25 avril 2006 relatif au contrôle des travaux en présence deplomb.

Arrêté du 25 avril 2006 relatif aux travaux en parties communes.

Arrêté du 25 avril 2006 relatif au diagnostic du risque d’intoxication par leplomb des peintures.

 

A partir d’août 2008, cette obligation sera étendue aux location

 

•loi du 10 juillet 1948 et décret du 30 décembre 1948 :refonte du Code du Travail. Obligation d'étiquetage des récipients contenantdes produits nocifs, dont la céruse

•24 août1949: le Ministère des Travaux Publics prescrit la substitution du blanc de zinc au blanc de céruse pour la peinture dans les travaux des bâtiments de l'Etat


Méthode à utiliser lors de la réalisation de CREP - Résultat en mg/cm²

Avec un appareil à fluorescence X :
Analyseur au Cadmium 109 ou au Cobalt 60 La loi demande une Analyse au minimum de la raie K du spectre de fluorescence émis en réponse par le plomb.

 

Vous pouvez aussi nous consultez pour les diagnostics immobiliers : DPE, Termites, Plomb, Electricité, Gaz, Carrez, Parasitaire, Mérule.

Avec ADN Immobilier, ce sont des diagnostiqueurs efficaces et rapides.

 

cabourg Caen calvados 14000 14390 merville houlgate Dives ouistreham villers sur mer diagnostic diagnostique expertise dpe amiante carrez

POUR NOUS JOINDRE :

ADN Immobilier

9, rue Colonel Remy
14390 Varaville
Tél: 06 98 29 96 33

michel.defour@adn-immobilier.fr

Amiante, Plomb, DPE, Electricité, Gaz, Carrez,  Etat parasitaire, PTZ